PÂQUES, LA FÊTE DU PASSAGE

La fête de Pâque qui approche est pour beaucoup la perspective d’un long weekend. Qu’il soit pour tous un temps de repos, de détente, de retrouvailles familiales et fraternelles.

 

Pour nous chrétiens, cette fête est le centre de notre espérance et de notre foi. Pour en comprendre le sens, il importe de revenir à l’étymologie même de ce mot. La Pâque signifie le passage en hébreu : la Pâque des juifs célébrant le passage de la Mer rouge au temps de Moïse, passage de l’esclavage à la liberté ; la Pâque du Christ célébrant son passage de la mort à la vie.

Des forces de mort et d’esclavage sont bien identifiées de nos jours. Pensons à l’actualité internationale, pensons aussi hélas à la vie si dégradée dans notre pays dans le domaine social et politique. Des forces de vie et de liberté existent aussi. Sachons reconnaitre toutes les actions de fraternité, de partage, d’accueil, de solidarité à l’œuvre dans notre société contemporaine.

Comment passer de la mort à la vie, de l’esclavage à la liberté : voilà la réflexion que chacun peut mener en cette fête de Pâques.   Bonne fête à tous !

                                                                                                                                                      + Jacques Habert,

                                                                                                                                                       Evêque de Séez 


CE QUI S'EST VÉCU S PENDANT LE CARÊME...

Samedi Saint - Veillée pascale à l'église St Germain


Vendredi Saint

Chemin de Croix avec les oeuvres de l'artiste peintre Hubert Holley exposées dans l'église Saint Germain

L'office de la Passion

Chemin de Croix animé par de jeunes adultes


Jeudi Saint


Messe chrismale à la Cathédrale Sées : Mardi Saint 11 avril


Le jardin de Pâques réalisé par les enfants pendant le temps du Carême


Célébration des Rameaux et de la Passion - église St Germain et église St Jean

Ce Jésus, qui est aujourd’hui fêté comme un roi et « ovationné », mais qui sait que « le "crucifiez-le" l’attend, ne nous demande pas de le contempler uniquement dans les tableaux ou sur les photographies, ou bien dans les vidéos. Non ! », met en garde le Pape François. Il faut apprendre à voir Jésus dans le visage de l’autre qui souffre comme lui a souffert, car « il est présent dans beaucoup de nos frères et sœurs qui aujourd’hui connaissent les souffrances comme lui : ils souffrent du travail d’esclaves, ils souffrent de drames familiaux, de maladies… Ils souffrent à cause des guerres et du terrorisme, à cause des intérêts qui font mouvoir les armes et qui les font frapper. Hommes et femmes trompés, violés dans leur dignité, rejetés… Jésus est en eux, en chacun d’eux, et avec ce visage défiguré, avec cette voix cassée, il nous demande à être regardé, à être reconnu, à être aimé ». Car « c’est le même Jésus qui est entré à Jérusalem au milieu des rameaux de palmier et d’oliviers agités, puis a été cloué sur la croix et est mort entre deux malfaiteurs ».


Vendredi 7 avril : soirée partage avec le CCFD Terre Solidaire

Le CCFD Terre Solidaire proposait une rencontre autour du thème "être à l'écoute des cris du monde et les transformer en espérance" ce vendredi 7 avril à la Chapelle St Michel. Une cinquantaine de participants, principalement des paroisses M. Callo et St-Pierre-St-Paul y ont participé.

La soirée a débuté par un temps de réflexion, d'échange et de prière et s'est poursuivie par :

  • une vidéo de 5 à 6 mn sur L'éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire
  • un petit "jeu" (recherche de mots) sur le thème d'année du CCFD (Citoyens responsables, transformons la clameur du monde en espérance)
  • un temps de prière et chant
  • le partage d'un repas "patates" dans une ambiance conviviale.

Dimanche 5 mars : appel décisif des catéchumènes du diocèse

Ce premier dimanche de Carême, lors d'une très belle célébration, nous avons vécu l'appel décisif pour 20 catéchumènes du diocèse présents et plus particulièrement 7 catéchumènes de notre paroisse, 7 visages et histoires uniques. Ils sont une grâce pour notre Église. Avec eux, nous vivrons les étapes des scrutins les 3ème, 4ème et 5ème dimanche de Carême, le baptême lors de la veillée pascale sans oublier les 6 enfants en âge de scolarité qui seront baptisés à Pâques.

La célébration peut être visionnée en haut à droite.

 


Journées de récollection de carême: 14 et 19 mars

 Ces deux journées ont été animées par Sr Monique Blanchard qui nous a aidé à méditer sur la figure de Jésus Serviteur. 

Nous avons ainsi pu prendre le temps de voir :

  • Comment Jésus se fait proche de celles et ceux qu'il rencontre ?
  • Comment sa manière de servir nous guide aujourd'hui dans notre désir d'être disciples missionnaires ?

Ces journées de récollection sont l'occasion de prendre du temps pour soi, pour Dieu. C'est une respiration qui permet un ressourcement grâce aux 2 temps d'enseignement dispensés par Soeur Monique Blanchard, aux temps de réflexion personnel, aux temps de partage.