Historique de l'église de la Chapelle Biche


A l’origine une petite chapelle fut construite à la fin de 9ème siècle.

Cette chapelle fut dédiée à Sainte Suzanne et la situation géographique la fit appeler « Sainte Suzanne d’entre les bois » - entre le Bois Daufix et la forêt de Saint Clair de Halouze.

D'après les écrits qui datent du 14ème siècle, la chapelle s’appelait déjà «Capella Biche».

 

L’origine de l’appellation « La Chapelle Biche »

 

Une biche épuisée et à bout de souffle, poursuivie par des chasseurs entra dans l’église dont la porte était ouverte. Les chasseurs ne se doutant pas de ce fait, passèrent outre.

Le soir, la porte fut fermée et la biche, restée à l’intérieur a bu l’eau du bénitier.

La nouvelle s’en répandit dans toute la région et la chapelle Sainte Suzanne fut désormais connue sous le nom de la chapelle à la biche, plus tard « la Chapelle Biche ».

 

Cette chapelle, jugée trop petite, fut agrandie mais en toute simplicité.

Avant la Révolution, la région faisait partie du diocèse de Bayeux ;

Au cours des siècles, la chapelle a subi bien des modifications.

Au 18ème siècle, étant devenue trop vétuste, l’ancienne église fut détruite en 1845 et aussitôt l’Abbé Moulin décide de construire l’église actuelle.

De l’ancienne église, il ne reste que la statue de St Méen qui a été abîmée après la Révolution.

 

Le granit des fondations de l’église provient des ruines de l’abbaye de Cerisy Belle Etoile.

Le télégraphe sur la ligne Paris Brest fut installé dans le clocher vers 1800, le point culminant étant de 299m.

Ce télégraphe cessa en 1851.

 

Une particularité de l’église est à souligner : le clocher est à l’opposé de l’entrée de la nef.

 

Les statues de l’église :

 

Saint Méenest vénéré contre les maladies de peau. A une époque , des gens venaient de Paris pour obtenir une guérison.

 

La Vierge Marie, première patronne de la paroisse, est placée à l’extérieur au-dessus de la porte de la nef.

Sainte Suzanne, ancienne patronne

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, qui semble nous donner une rose.

Saint Laurent avec son gril

Saint Pierre et Saint Paul, patrons de la paroisse.

Saint Antoine de Padoue.

L’Enfant Jésus de Prague

Notre Dame de Lourdes

Le Sacré Cœur de Jésus

Le bas relief du maître-autel représente la Cène.

 

Simone Bertrand