Le mois de Mai : Le mois de Marie

Découvre le récit de l'Annonciation à partir de la vidéo et du texte ci-dessous

Texte de l'Annonciation Luc 1, 26-38

Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph; et le nom de la jeune fille était Marie.
L’ange entra chez elle et dit: «Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi.»
À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
L’ange lui dit alors: «Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin.»
Marie dit à l’ange: «Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme?»
L’ange lui répondit: «L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu.»
Marie dit alors: «Voici la servante du Seigneur; que tout m’advienne selon ta parole.»
Alors l’ange la quitta.

Prière : Je vous salue Marie

Tu es invité(e) à recopier cette prière et à la décorer. Tu peux envoyer une photo à ta paroisse par mail ou par courrier. Elle sera installée sur le site.

JE VOUS SALUE MARIE

 

 

Je vous salue Marie, pleine de grâce,

Le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes,

Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

 

Sainte Marie, Mère de Dieu,

Priez pour nous pauvres pécheurs,

Maintenant et l'heure de notre mort,

Amen

Ecoute le chant en cliquant sur l'image



Pèlerinage aux Tourailles à Notre-Dame de la Recouvrance

Ce mercredi 27 mai, nous aurions du tous nous retrouver pour ensemble faire un pèlerinage aux Tourailles, au Sanctuaire de Notre-Dame de la Recouvrance.

Pour clôturer le mois de mai, le mois de Marie, des fidèles se retrouvent à la tombée de la nuit pour une procession aux flambeaux dans le village des Tourailles illuminé.

Découvre ce lieu, son histoire


Le sanctuaire se trouve sur la paroisse de Notre-Dame du Houlme dans le village des Tourailles situé entre Briouze et Athis.

 

Au début du IXème siècle, il y avait aux Tourailles un petit monastère au hameau de la Monnerie (des moines). La paroisse devait alors être confiée à des ermites.
A la fin du IXème siècle, lors de l’invasion normande, le petit monastère et le sanctuaire de Marie furent détruits. Mais les Normands, convertis, rebâtirent les sanctuaires. 

La tradition rapporte que la statue de la Vierge, qui avait été cachée en terre, fut retrouvée miraculeusement et replacée dans l’église paroissiale. On vint en foule la vénérer et invoquer la mère de Dieu sous le titre de Notre-Dame de Recouvrance.

 

Vers la fin du XVIème siècle, le pèlerinage avait une telle célébrité qu’on y venait de très loin.
En 1590, Henri IV, qui faisait le siège de Falaise, vint, bien que protestant, demander à Dieu par l’intercession de Notre-Dame, la pacification de son royaume.
La plus remarquable faveur obtenue en ce sanctuaire est la naissance en 1601 de Saint Jean Eudes, à la suite d’un vœu de ses parents.
A l’heure des guerres de religion, Notre-Dame intervint, épargnant la Normandie.
C’est pourquoi on l’invoque pour la paix.
Le sanctuaire fut consacré par Mgr Pasquet, le 22 août 1932, et le couronnement de la Vierge eut lieu le 17 août 1939 par le cardinal Suhard.

 

UN LIEU DE PRIÈRE AUX MULTIPLES VISAGES

Ce lieu est lieu de fidélité.
Depuis plus de 10 siècles, chaque jour, des croyants sont venus prier en ce lieu avec Marie. Chaque jour, des fidèles ont eu recours à son intercession.

 

Ce lieu est lieu de paix.
Le patron en est Saint Martin. Avec lui, ont progressé l’évangélisation des campagnes et la création des paroisses. Lui qui portait le nom de Mars, le dieu de la guerre, devint un homme de paix.

 

Ce lieu rappelle que la vie est un don.
En 1600, Monsieur et Madame Eudes qui habitaient Ri, près d’Argentan, firent le vœu d’y venir en pèlerinage à pied si, par l’intercession de Notre-Dame de Recouvrance, ils obtenaient la naissance d’un enfant.

 

11ème défi : Fabrique un dizainier à attacher à ton poignet pour prier Marie. Tu pourras l'apporter lors de la prochaine séance de caté !