Commentaire du vitrail de la présentation de Jésus au Temple

par Joële Vermot-Gaud

Ce vitrail , tout en douceur dans une palette délicate de Bleu nous invite à la méditation d’un évènement rapporté par Saint Luc au chap 2,22-28 : la présentation de Jésus au temple.  Nous fêtons cet évènement le 2 février, jour de la Chandeleur (les chandelles, la fête de la lumière, les jours rallongent…les crêpes comme des soleils...) . Lire le commentaire

 

Vitrail dans l'église St Pierre de La Carneille



Le baptême du Seigneur

Le baptême de Jésus est célébré le dimanche qui suit l’Épiphanie.
Cette solennité clôture le temps de Noël. Et, d’une certaine manière, elle continue à nous faire pénétrer davantage dans le mystère de l’incarnation que nous avons célébré la nuit de Noël, et que nous avons approfondi avec la fête de l’Epiphanie. 

Directrice adjointe de l’Institut supérieur de pastorale catéchétique de l’Institut catholique de Paris, Isabelle Morel nous appelle à puiser dans l’esprit de Noël en ce début d’Avent. Messe ou pas, elle ne doute pas de la créativité des catholiques pour célébrer avec joie la venue de Jésus.

 

 

« La flamme de la bougie n'est qu'un signe de la présence continuelle de Jésus à nos côtés », explique Isabelle Morel. 

Les difficultés autour de la célébration de la messe ont-elles été un empêchement dans la transmission de la foi ?

La messe est fondamentale. Mais j’aime l’approche de frère François Cassingena-Trévedy qui se demande : comment faire comprendre que la messe n’épuise pas l’eucharistie ? Malgré la tendance actuelle, les deux mots ne sont pas synonymes. L’eucharistie, c’est rendre grâce à Dieu et donc le recevoir. La messe est le lieu d’excellence où se vit cette rencontre intime et ce, de plusieurs manières : quand on se rassemble, quand on proclame l’Évangile, quand le prêtre nous accueille, quand il consacre le pain et le vin… mais cela n’épuise pas l’eucharistie, car cette rencontre peut se faire en bien d’autres endroits. Transmettre, c’est créer les conditions de la rencontre avec Jésus, et si les célébrations eucharistiques sont un « super outil » pour cela, ce n’est pas le seul. Un texte, une discussion, une aide amicale, une expérience douloureuse dépassée… Dans la religion chrétienne, il y a une infinité de médiations possibles pour la transmission de la foi, sans oublier qu’elle se fait progressivement et n’est jamais terminée. Intégralité de l'article sur lavie.fr 

 


Des lectures, des méditations, des prières, des conférences, des homélies, des vidéos... Autant de propositions qui ont pour vocation de nourrir, encourager, fortifier spirituellement.

Pour accéder aux différents contenus, cliquer sur une des rubriques ci-dessus puis sur "Télécharger" ou  sur les liens en rouge.


Citations de Maurice Zundel

"Souvent on retient de Maurice Zundel une seule phrase. Une phrase si dense qu'elle suffit à nourrir le coeur et l'intelligence pendant longtemps." Pierre Pistoletti

Des pensées à retrouver chaque jour sur le site de la fondation Maurice Zundel ou sur le compte instagram de Maurice Zundel.


Prière à Notre-Dame de l'Avent

Notre Dame de l’Avent,

Mère de toutes nos attentes,
toi qui as senti prendre chair
en ton sein l’Espérance
de ton peuple, le Salut de Dieu,
soutiens nos maternités
et nos paternités,
charnelles et spirituelles.

LIRE LA SUITE


Lettre de l'Avent

Par François Cassingéna-Trévedy

[...] Nous sommes assurément en manque de douceur. Mais une douceur qui ne soit ni un simple rêve, ni une sucrerie, ni une friandise, ni une confiserie artificielle, ni un entracte, ni un mensonge, ni une mièvrerie. Une douceur qui soit une promesse. Un futur. Un horizon. Pour être difficile, pour être lointain, l’horizon n’en est pas moins réel. Posons l’équation de la douceur et de la solidité. Posons l’équation, à l’infini, à l’intime, de la douceur et de l’à-venir. La grâce de l’espace intérieur, comme celle de l’espace matériel, est d’adoucir tout ce qu’il met à distance.

 

Étrange année liturgique que celle qui vient de s’achever. Année liturgique au fil de laquelle il m’est venu de vous accompagner. Par moments. Par moments importants (un moment est aussi une espèce de mouvement musical). Avouerais-je que cet accompagnement inédit, et dont je n’avais pas auparavant l’idée, aura profondément marqué pour moi cette année liturgique, avec tous les liens et toutes les amitiés qui en ont procédé, au point que cet accompagnement lui-même est devenu pour moi, en ce moment historique et ecclésial que nous traversons, une espèce de liturgie. Une autre manière de célébrer. Une autre manière de faire eucharistie. [...] Lire l'intégralité du texte ICI


Soirée de la foi avec Mgr Jacques Habert

 

" Comment parler d'espérance à travers cette crise que nous traversons, en s'appuyant sur l'expérience que nous fait vivre l'Avent ? " A écouter ou réécouter en cliquant ICI.


Intervention de Mgr Habert - Samedi 14 novembre

Mgr Habert invite tous les diocésains à participer à une réflexion sur les missions de l'annonce de la foi, sur ce qu'est être disciple-missionnaire aujourd'hui.  

Il est revenu sur des moments clés de ses 10 années d'épiscopat dans notre diocèse.



A relire, réécouter - Propositions pour la Journée Mondiale des Pauvres

Instituée par le Pape François, la 4ème édition de la Journée mondiale des Pauvres aura lieu ce dimanche 15 novembre. Elle coïncide, en France, avec la journée de collecte nationale du Secours catholique. Des enveloppes sont disponibles dans les églises ouvertes de la paroisse .Vous pouvez également soutenir l'action du Secours catholique en effectuant votre don en ligne ICI.

 

Message du Pape François pour la journée mondiale des Pauvres  A LIRE ICI

 

Rapport du Secours Catholique : "Pour les précaires, cette crise est pire que celle de 2008." A LIRE ICI

 

Les pauvres ont-ils vraiment leur place dans l'Église ? A ÉCOUTER ICI

 

Vivre un confinement solidaire et diaconal en paroisse dans le diocèse de Séez A LIRE ICI


Jeudi 19 novembre à 14h30

Conférence téléphonique sur le thème : Tends ta main au pauvre

Avec les Pères Guy Lenormand et Denis Durand, Claudine Ferré

Pour tous les paroissiens, en priorité les personnes qui n'ont pas internet. Cette conférence téléphonique peut réunir jusqu'à 50 personnes. Pour participer,  il suffit de disposer d'un téléphone et de vous faire connaitre au 02 33 65 27 05 avant mercredi midi. 

Vous serez alors recontacter jeudi matin pour vous communiquer le numéro de téléphone à composer pour rejoindre la conférence. C'est un dispositif très simple, à la portée de tous.