Lectures et Méditations

Déclaration sur le confinement "cultuel"...

de Mgr Pierre-Antoine Bozo, évêque du diocèse de Limoges, à ses diocésains

Chers diocésains, 

 

Comme vous savez, le gouvernement, par décret du 29 octobre portant sur « les mesures générales pour faire face à l’urgence sanitaire », a interdit le rassemblement dans les lieux de culte, sauf pour la célébration d’obsèques à concurrence de 30 personnes. Il nous est donc interdit, entre autres, d’y célébrer les messes dominicales. 

 

La Conférence des évêques de France a fait appel de cette décision devant le juge des référés du Conseil d’État, comme portant atteinte à la liberté de culte. Sans succès. Le juge a motivé son rejet de notre recours pour des raisons sanitaires. De fait, la situation sanitaire est grave.  LIRE LA SUITE


Pandémie, vie de l'Église : Quels enseignements ?

Entretien avec Mgr Mario Grech, nouveau secrétaire général du synode des évêques

Entretien réalisé le 23 octobre 2020

Mgr Grech, l’époque de la pandémie que nous traversons encore a forcé le monde à s’arrêter. La maison est devenue un lieu de refuge contre la contagion; les rues se sont vidées. L’Église a été affectée par ce climat d’activité suspendue et les célébrations liturgiques publiques n’étaient pas autorisées. Quelles étaient vos pensées en tant qu’évêque, en tant que pasteur ?

Si nous prenons cela comme une opportunité, cela peut devenir un moment de renouveau. La pandémie a mis en lumière une certaine ignorance religieuse, une pauvreté spirituelle. Certains ont insisté sur la liberté de culte ou la liberté pour le culte, mais peu de choses ont été dites sur la liberté dans la manière dont nous adorons. Nous avons oublié la richesse et la variété des expériences qui nous aident à contempler le visage du Christ. Certains ont même dit que la vie de l’Église avait été interrompue ! Et c’est vraiment incroyable. Dans la situation qui empêchait la célébration des sacrements, nous ne savions pas qu’il y avait d’autres manières d’expérimenter Dieu. LIRE LA SUITE


Fratelli tutti - Sur la fraternité et l'amitié sociale

Encyclique du Pape François - 4 octobre 2020

 

C’est le jour de la fête de Saint François d’Assise que le Pape François signe cette lettre encyclique qu’il a intitulée « Fratelli tutti », expression en italien tirée d’un écrit du Saint qui s’adressait « à tous ses frères et sœurs, pour leur proposer un mode de vie au goût de l’Évangile ». C’est d’une « fraternité ouverte qui permet de reconnaître, de valoriser et d’aimer chaque personne… » dont va nous entretenir le Pape au long des 216 pages de cette encyclique

Source Église catholique en France

Texte de l'encyclique dans son intégralité à LIRE ICI










Télécharger
Réflexion de Mgr Centène.pdf
Document Adobe Acrobat 128.2 KB